Comblain-au-Pont

Présentation

​La commune de Comblain-au-Pont couvre un territoire assez restreint et compte une population de 5400 habitants. Comblain-au-Pont est avant tout une commune où les rivières de l’Ourthe et de l’Amblève qui se rejoignent au Pont-de-Sçay ont creusé des vallées très encaissées laissant apparaître ici et là des rochers aux parois verticales.

Les villages et hameaux de Comblain-au-Pont, Chanxhe et Poulseur se trouvent au bord de l’Ourthe. Halleux et son ancien moulin à eau au bord de l’Amblève. Pont de Sçay au confluent des deux rivières. Sart, Géromont et Mont se situent sur le plateau condrusien à l’ouest de la vallée de l’Ourthe tandis qu’Oneux et Hoyemont implantés sur le versant oriental de cette vallée marquent la limite sud du Condroz.

La démarche

Sous l’impulsion de l’échevin en charge de la jeunesse, un courrier a été envoyé à tous les jeunes de 15 à 21 ans de la commune au mois de mai 2019 en vue d’installer une commission jeunesse pour Comblain-au-Pont. Après avoir reçu les informations sur le projet « Ça Bouge Dans Notre Commune », l’échevin y a vu une opportunité pour se former et construire une politique locale de jeunesse plus participative. C’est pourquoi celui-ci ainsi que son équipe sont venus aux 2 journées de formation du mois de juin 2019.
La phase de consultation des jeunes a démarré en mai 2019 faisant suite au courrier envoyé aux jeunes.

Mai 2019 : Rencontre avec les jeunes
Lors de cette rencontre, douze jeunes étaient présents, et quatre thématiques sont ressorties :
     – l’environnement ;
     – le sport ;
     – la formation à l’emploi ;
     – les loisirs et l’événementiel.

Juin 2019 : Participation des porteurs du projet aux formations du CRECCIDE asbl et réadaptation du processus envisagé au départ.
En effet, une certaine prise de conscience dans la marche à suivre pour la mise en place de cette commission jeunesse s’est ainsi révélée. C’est pourquoi les personnes en charge du projet ont fait appel à un agent du CRECCIDE afin de repenser le dispositif déjà engagé et surtout de ne pas perdre le bénéfice de cette première rencontre avec les jeunes. Le risque étant celui de voir se désengager ce vivoir potentiel..

Octobre 2019 : Réunion avec les différents partenaires et un agent du CRECCIDE asbl.
Le même mois, une seconde réunion de travail a vu le jour afin de rédiger le questionnaire à destination des jeunes et d’établir un rétroplanning jusqu’à janvier 2020. La finalisation et diffusion du questionnaire est prévue pour le mois de novembre. 

2020 : Malheureusement, juste après la première rencontre avec les jeunes du mois de janvier, la crise sanitaire s’est déclenchée. Au vu du contexte difficile et de l’impossibilité de rencontrer les jeunes, le projet a été mis en attente. L’équipe attend le moment où les agents de terrain pourront à nouveau aller à la rencontre des jeunes pour continuer à faire avancer le processus de consultation du projet “Ça Bouge Dans Notre Commune”.

 

 

Le projet

Évolutions du projet