Mons

Présentation

La commune de Mons a une superficie de 14.699 ha et est le chef-lieu de la Province de Hainaut. « Mons » est composée de 19 communes urbaines et rurales, et compte 95.000 habitants dont 36.000 de 0 à 30 ans.

Sur le point de vue des partenaires, Mons est riche : plus de 150 opérateurs. Mais au vu de l’étendue du territoire, la couverture spatiale des partenaires tant publics que privés est disparate et parfois insatisfaisante dans certains quartiers, villages ou entités. Par ailleurs, on remarque qu’il existe davantage de projets à destination des enfants et qu’il y en a moins pour les jeunes.

Si Mons a décidé de se lancer dans le projet-pilote, c’était pour se permettre de réaliser une analyse des besoins auprès des jeunes et de pouvoir ainsi mieux y répondre. En parallèle, afin que les informations circulent, un groupe de travail « jeunesse », comprenant des acteurs de terrains qui représentaient leurs domaines, s’est mis en place afin de déterminer les ressources et faiblesses en matière de jeunesse. Ensemble, ils ont défini les enjeux à travailler sur base des besoins relevés auprès des jeunes. De plus, la commune s’est fait accompagner par un service de recherche universitaire pour avoir un accompagnement, une appréciation critique du projet et une évaluation.

La démarche

Septembre 2016 : Première rencontre entre les partenaires afin de prendre connaissance du projet.

Octobre 2016 : Rencontre entre le coordinateur et les responsables « commune » et « jeunes » en vue de réaliser le sondage à diffuser auprès des jeunes.

Novembre 2016 : Rencontre entre le coordinateur et les responsables pour :

  • Établir la liste des acteurs à contacter pour l’étape « état des lieux »;
  • Établir les démarches d’informations, de consultations du projet auprès des divers acteurs;
  • Fixer les balises méthodologiques, le planning et savoir « qui ? fait quoi ? quand ? comment ? »;
  • Sondage effectué auprès des jeunes à l’occasion des 10 ans du CCJ : 40 jeunes en interview avec le responsable « jeunes ».

Décembre 2016 : Parution et diffusion du questionnaire/sondage auprès des jeunes, des acteurs jeunesses privés et publics de terrains, ainsi qu’auprès des services de l’administration communale et/ou élu(e)s communaux (17 retours sur les 101 services/élus contactés).

Janvier 2017 : Rencontre entre le coordinateur et les 2 responsables en vue de réaliser le dépouillement des sondages jeunes. Une attention particulière est portée sur les besoins/demandes/préoccupations des jeunes.

Février-Mars 2017 : Rencontre entre le coordinateur et les 2 responsables pour :

  • Feedback de l’inter-vision;
  • Faire le point sur les partenaires jeunesse et publics qui ont répondus et qui souhaitent s’associer;
  • Faire le point sur les besoins, remarques des jeunes qui ont été relevés sur les questionnaires jeunes récoltés par les différents acteurs;
  • Fixer les dates de rencontre : rencontre des jeunes, partenaires jeunesse et partenaires publics;
  • Déterminer la gestion pour la suite du projet.

Avril 2017 : Rencontre avec les jeunes au salon gothique de l’hôtel de ville.

Mai 2017 :
Rencontre avec les opérateurs de terrain qui sont en contact avec les jeunes montois de 12 à 26 ans.
Rencontre avec les acteurs publics, départements, services de l’administration communale et des élu(e)s du collège communal montois.

Afin d’assurer un encadrement de qualité pour ces rencontres, l’équipe a sollicité le Creative Valley – Hub d’économie créative qui les a soutenus dans la gestion de deux premières réunions.
C’est Infor’jeunes Mons qui a assuré l’encadrement de la rencontre avec les acteurs publics.

Septembre 2017 : Rencontre entre les partenaires publics, privés et les jeunes. Cette réunion avait pour but de se concerter et de dégager, ensemble, un plan d’action et la rédaction de la charte d’engagement ainsi que sa signature.

Le projet

Intitulé : « S’pace Jeunes » ou « Entre jeunes » devenu au final « îlot en fête »
Le projet retenu consiste à permettre aux jeunes, âgés entre 12 et 20 ans, d’investir des lieux publics dans l’intra-muros montois pour se retrouver entre jeunes.

En quelques lignes ….

Ce rassemblement qui se veut mobile, festif, d’échanges, de découvertes multidisciplinaires (artistiques, culturelles, sportives, …) vise également à poursuivre la participation des jeunes aux matières qui les concernent.
La mise en place de l’évènement (organisation et communication) sera portée par les jeunes en concertation avec les partenaires.

Les objectifs généraux du projet sont :

  • Amener le jeune vers une citoyenneté active et participative en lui permettant de s’essayer à la mise en place (organisation et communication) d’un évènement qu’il souhaite organiser pour lui et ses pairs dans un espace public.
  • Permettre aux jeunes de se rencontrer, d’échanger.
  • Promouvoir la découverte de disciplines multidisciplinaires proposées par des jeunes et qui suscitent l’intérêt des jeunes.
  • Poursuivre le processus de participation des jeunes aux matières qui les concernent.
  • Évolution du projet

    En 2018 :

    La première édition de la journée « îlot en fête », dédiée aux jeunes, s’est déroulée de 9 mai 2018 et a rencontré un franc succès. Le public était présent pour participer aux différentes activités qui allaient du Street Workout, à du graff en passant par de la danse, des concerts, des djs, des activités gonflables, du grimage, …
    Différents ateliers étaient tenus par des jeunes impliqués dans le projet de consultation et le reste de l’animation était pris en main par des associations jeunesse partenaires.
    En amont de la journée du mois de mai, les jeunes, en partenariat avec la commune, se sont rencontrés à plusieurs reprises afin de mettre en place et de réfléchir à l’organisation de ce moment dédié à la jeunesse.

    Après l’événement, les jeunes ont mené une évaluation sur la journée passée ce qui leur a permis d’apporter des modifications pour la deuxième édition, prévue fin mai 2019.

    En 2019 :

    Au vu du succès de la première édition, la ville de Mons a décidé en collaboration avec les jeunes de rééditer l’expérience cette année. Cette fête de la jeunesse, qui s’est déroulée à Mons le 29 mai, a pris place à l’Ilot de la Grand Place pour y proposer une foule d’activités culturelles, sportives et ludiques destinées aux jeunes !
    La fête a permis aux jeunes de s’initier au monde numérique, au graff, au flag football, au skateboard/trottinette sur skate park voire à la création de cupcakes ! Les amateurs de culture n’étaient pas en reste puisque des jeunes de la région ont ponctué l’événement par un concert, ainsi que par des représentations de danse, de slam, de beatbox et d’improvisation alors qu’un DJ set a clôturé l’évènement en musique.
    Par ailleurs, cet évènement a été l’occasion de procéder à la signature officielle de la charte « Service Citoyen » dans l’îlot central. Le Service Citoyen est un projet fédéral d’engagement envers la collectivité, destiné aux jeunes de 18 à 25 ans, auquel la Ville de Mons a souhaité souscrire.
    Tous les publics – jeunes et moins jeunes – étaient donc les bienvenus pour célébrer ensemble la fête de la jeunesse et ce, en plein centre-ville dans un cadre plutôt inhabituel !

    La deuxième édition a connu un succès encore plus grand que l’édition 2018.
    Des nouveautés étaient au rendez-vous : entre autre la présence d’une scène ouverte destinée à l’expression des jeunes. Les jeunes de toute la Ville de Mons étaient invités à venir s’exprimer selon leurs compétences et envies sur cette scène. Les jeunes venaient des MJ, des maisons de quartier, du Conseil communal des jeunes Montois, en solo grâce à la publicité faite pour l’événement… Pour exemple, des jeunes sont venus faire du beatbox, du slam, de la danse, du chant, des démos de skate et trottinettes, …
    N’oublions pas que la deuxième édition de cet évènement a été l’occasion de procéder à la signature officielle de la charte « Service Citoyen » dans l’îlot central.

    Le Service Citoyen est un projet fédéral d’engagement envers la collectivité, destiné aux jeunes de 18 à 25 ans, auquel la Ville de Mons a souhaité souscrire.

    Les encadrants du projet remarquent que le public présent est âgé de 8 à 15 ans majoritairement et que les jeunes de 16 à 26 ans sont plus difficiles à mobiliser.