Saint-Gilles

Présentation

La commune de Saint-Gilles a une superficie de 252 ha et est située en Région Bruxelles-Capitale. Saint –Gilles est connue pour sa densité et sa diversité de population. A ce jour, la commune compte 50.659 habitants dont 5.842 de jeunes de 6 à 17 ans (12% de la population) et 9.973 jeunes de 18 à 29 ans (20% de la population). La commune est marquée par des indices de fragilité socio-économique. Elle est néanmoins connue pour son dynamisme sur le plan socio-culturel, grâce aux multiples acteurs associatifs actifs.

Sur le point de vue des partenaires, Saint-Gilles possède énormément d’opérateurs jeunesse et ce aussi bien dans le public que le privé.

Si Saint-Gilles a décidé de se lancer dans le projet-pilote, en partenariat avec l’asbl le CEMO (Centre d’Education en Milieu Ouvert),c’était dans le but de définir un cadre concerté pour sa politique locale de jeunesse en se basant sur la démarche participative pour aller chercher la parole des jeunes. L’idée était d’arriver à la mise en place d’une « plate-forme jeunesse », chose faite à l’heure d’aujourd’hui.

La démarche

Octobre 2016 : Réunion de lancement de la démarche « Vers une politique locale de la Jeunesse plus participative ».

Novembre 2016 : Réunion du « noyau-dur » des acteurs Jeunesse animée par le CEMO asbl.

Décembre 2016 : Présentation et élargissement du projet aux membres du Groupe Jeunesse du CPAS.

Janvier à avril 2017 : Collecte de la « parole des jeunes » : par le biais de questionnaires (individuels et/ou collectifs), d’ animations lors de divers événements, d’ animations collectives par les éducateurs de rue et par des capsules vidéos.

Juin 2017 : Rencontre avec les secteur associatif pour faire le bilan du retour des questionnaires et autres paroles collectées sous forme de tables rondes thématiques.

Juillet-août 2017 : Réunion de mise au point de la Charte et réponse à l’ appel à projets en vue d’obtenir un financement.

Octobre à décembre 2017 : Finalisation du « plan d’actions » et retour des questionnaires destinés à l’administration et aux élus.

Janvier 2018 : Lancement de la plateforme Jeunesse 1060.

Le projet

Intitulé : devenir bénévole secouriste

En quelques lignes ….

Il s’agit de financer la formation de 2 x 12 jeunes (<15ans-26ans), au brevet de secourisme, dispensé par la Croix-Rouge (y compris l’obtention préalable du BEPS : étape obligatoire pour l’inscription au brevet de secourisme). Le projet prévoit également de proposer des prestations de bénévolat aux jeunes qui ont suivi la formation. Ces prestations de bénévolat seront financées dans le cadre du projet, et porteront sur des prestations d’encadrement des événements publics organisés par la Commune pendant l’année.

Les objectifs généraux :

Le projet rencontre certains des objectifs de la Charte et des constats dressés lors de la démarche participative : accès à l’autonomie du jeune, travail sur la confiance et l’estime de soi.

Évolutions du projet

En 2018

Intitulé : “Devenir bénévole secouriste”

Dans le cadre du projet “Devenir bénévole secouriste”, le Service Jeunesse de Saint-Gilles, en charge du projet, a encadré 24 jeunes saint-gillois, de 15 à 26 ans, qui ont suivi la formation de la Croix-Rouge et ont pu également avoir une expérience de travail au sein de la commune.

Une des premières étapes du projet a été de former plusieurs groupes de jeunes scolarisés ou non.
La personne détachée par le Service Jeunesse pour suivre le projet a pris contact avec les jeunes, soit directement sur le terrain lors d’activités, soit lors des permanences d’accueil au Point Infos Jeunesse. Il a également sollicité les jeunes qui faisaient partie du projet “Jeunes citoyens actifs dans leur commune”.

Les arguments pour les convaincre d’assister, souvent le week-end, à cette formation, étaient multiples: le Brevet secourisme = apprendre à sauver des vies, une ligne en plus dans le CV, une première expérience professionnelle pendant l’été en contrat volontariat (34,03 € pour une prestation de maximum 4h) et l’utilité de ce brevet pour le futur permis de conduire!

Une fois le nombre atteint, trois groupes ont été planifiés, un groupe non scolarisé, plus souple par rapport aux horaires et deux groupes scolarisés. Ces jeunes ne se connaissaient pas nécessairement avant la formation et ont donc appris à se côtoyer aidé en cela par le référent du Service Jeunesse qui les a encadrés tout au long du cursus avec la Croix-Rouge mais également lors de leur prestation de volontariat.

Le programme :
Première étape, la formation Brevet Européen de Premiers Secours (BEPS): 15 h théoriques et pratiques.
Deuxième étape, le Brevet de secourisme: 18 h de formation et un jour d’examen.

Grâce à cette formation, 13 jeunes ont été mis à l’emploi. Ils ont signé un 1er contrat (volontariat) avec la commune de Saint-Gilles pour plusieurs dates. Ils ont ainsi encadré des activités ludiques sur l’espace public (kicker et ping-pong) durant les activités d’été dans le cadre du “programme SPLASH” coordonné par le Service Jeunesse.