Namur

Présentation

Namur est une ville francophone de Belgique, capitale de la Wallonie depuis 1986, et chef-lieu de la province de Namur. Aujourd’hui capitale régionale, la ville est le siège du Parlement de Wallonie, du Gouvernement wallon et du Service public de Wallonie.

Le service Jeunesse de Namur développe différents services et produits à destination de la jeune population : événements, stages, formations, journées festives ou événementielles. Il propose aussi des plaines de vacances et des animations destinées aux jeunes de 3 à 26 ans.

La ville de Namur regorge d’associations diverses qui ont comme public les jeunes. Le réseau du secteur Jeunesse est grand et ça demande souvent du temps pour que la communication aller-retour se fasse.

 

La démarche

2020

Janvier : Participation de la seule porteuse du projet (actuellement) aux deux journées de formation dans le cadre de l’appel à projet.

5 Juin : Le CRECCIDE asbl participe à une visio-conférence avec plusieurs membres du service Jeunesse ainsi qu’avec deux échevins, celui en charge de la jeunesse et celle en charge de la participation citoyenne. Cet échange a permis de revenir sur les étapes à suivre dans la consultation des jeunes et d’avoir plus de personnes au courant du projet afin que celui-ci puisse être mené à bien sur ce grand territoire qu’est Namur.

Décembre : Participation à l’intervision afin de pouvoir faire un compte-rendu de l’avancée du projet.

2021

Deux membres du CRECCIDE asbl se rendent dans les locaux du Service Jeunesse de la ville afin de pouvoir réfléchir sur le questionnaire à destination des jeunes mais aussi pour penser à la méthodologie et la mise en place du projet global.

 

 

 

Le projet

Évolutions du projet

La consultation des jeunes n’a pas encore démarré au vu des conditions de travail durant la crise sanitaire. Impossibilité d’aller à la rencontre des jeunes vu le confinement, obligation pour les travailleurs jeunesse de télétravailler, personnel redistribué dans d’autres services, 

Ce n’est pas pour autant que le projet est resté au point mort. En analysant la place des jeunes dans la crise sanitaire, l’équipe du service jeunesse a remarqué que ceux-ci étaient en souffrance de ne pas pouvoir aller à l’école, de voir leurs amis, de ne pas savoir faire leurs sports, leurs activités extra-scolaires, …

Afin de pouvoir leur apporter des réponses claires et directes, le service jeunesse a décidé de lancer une enquête sur la question de la santé mentale des jeunes. Cette enquête a été diffusée à toutes les associations en lien avec les jeunes afin de recenser les activités qui leurs sont proposées sur leur commune. L’enquête visait aussi à savoir s’il y avait eu une attention particulière pour les jeunes durant cette pandémie et si oui, il était demandé de les expliquer. C’est sur base de ce questionnaire, que l’animatrice a réalisé l’état des lieux pour le projet « Ça Bouge Dans Notre Commune ».

Enfin, afin de mener d’autres réflexions ou actions « Jeunesse » comme celle-ci, au plus proche de la réalité des jeunes, la Ville de Namur souhaiterait, par l’intermédiaire de son service Jeunesse, mettre sur pied un Comité de concertation des professionnel·les de la Jeunesse.