top of page

Le Processus

Les étapes et leur descriptif

Croiser les regards

Rédaction d’une charte d’engagement réciproque

Définir les enjeux à travailler, les prioriser et déboucher sur un plan d’actions

Réaliser un diagnostic partagé

Introduire l’appel à projets « Ça bouge dans

notre commune »

Etape 2

Etape 3

Etape 4

Etape 5

Etape 6

Etape 1

Réaliser un état des lieux de la jeunesse locale

Les différentes étapes du projet

Etape 1

Réaliser un état des lieux de la jeunesse locale

Dans un premier temps :

  • faire un état des lieux du secteur local de la jeunesse pour en faire une
    « cartographie »

  • prévoir quels acteurs, en contact avec la jeunesse, cibler

  • établir une stratégie pour toucher les jeunes et les faire participer

  • Mobiliser les organismes régulièrement en contact avec un public jeune

  • Etablir, avec tous les partenaires les questionnaires :

    • un questionnaire destiné aux élu.e.s, au personnel communal et aux travailleur.euse.s de jeunesses 

    • un questionnaire destiné aux jeunes

  • Mettre en place une réelle démarche participative en interrogeant les publics, en leur laissant la possibilité de s'investir davantage dans le projet tout en leur faisant des retours réguliers.

Etape 2

Réaliser un diagnostic partagé

Etape 3

Croiser les regards

  • Avant :

    • recontacter les volontaires souhaitant s'investir au-delà du questionnaire dans le projet

  • Où l'organiser ?

    • dans un lieu représentatif de la commune et connu des jeunes

    • prévoir un petit plus pour inciter les jeunes à venir (ex. : pizza party, soirée dansante...)

    • durée : compter 1h-1h30 en fonction du nombre de sujets à aborder

  • Les différentes parties (jeunes et adultes) s'interrogent sur les résultats du sondage et confrontent leurs idées

  • Identifier les enjeux choisis collectivement sera le point de départ d’orientations stratégiques

  • Se mettre d'accord sur les enjeux à travailler collectivement

  • Sont présent.e.s : les élu.e.s et les jeunes souhaitant s'investir dans le projet

  • Prioriser les enjeux et les inscrire dans un plan d'actions :

    • tenir compte des enjeux collectifs du territoire concerné

    • tenir compte des moyens humains disponibles

Définir les enjeux à travailler, les prioriser et déboucher sur un plan d’actions

Etape 4

Etape 5

Rédaction d'une charte d'engagement
réciproque

  • Bases :

    • volontaire (pas d'obligation d'engagement dans le projet)

    • non contraignante (c'est à dire qu'elle à une finalité morale et non légale, c'est un pacte de citoyenneté​)

  • Finalités :

    • lister les enjeux prioritaires à développer

    • diffuser la charte​ aux jeunes, aux élu.e.s, aux différent.e.s partenaires

    • définir les rôles de chacun​.e.s

  • Penser aux différents moyens de communication/diffusion de la charte

  • Les projets retenus doivent être : 

    • en lien direct avec un ou plusieurs axes du projet de politique locale de jeunesse, négocié dans un processus participatif, avec les jeunes et/ou leurs représentants

    • de toutes natures (loisirs, culture, aménagement du territoire, etc.) pour autant qu’ils assurent une participation directe des jeunes du territoire concerné à une ou plusieurs phases du projet​

    • en aucun cas, l’action pour laquelle une subvention est demandée ne peut s’étaler sur plus de 12 mois

  • Constitution du dossier : 

    • une présentation de la démarche de consultation effectuée préalablement

    • une présentation succincte du projet pour lequel la subvention est demandée (contexte, objectifs généraux, objectifs opérationnels, planning et durée, méthodes pour soutenir la participation des jeunes)

    • les documents produits dans le cadre de cette concertation :

      • les états de la jeunesse réalisés par les partenaires locaux (commune et acteur.rice.s de la jeunesse)

      • la charte d’engagement réciproque constitutive du projet de politique locale de jeunesse concertée

      • un budget prévisionnel pour le projet concerné par le dossier​

  • Le budget :​

    • le budget total alloué à cet appel à projet est de 150.000 € par an

    • chaque projet sélectionné pourra être financé à hauteur de 5.000 € maximum

    • le montant de la subvention sera déterminé en fonction du montant sollicité, de l’analyse du dossier et des crédits disponibles

    • vous avez la possibilité de remettre jusqu'à 2 projets par an (dates de remises : le 31 janvier et le 30 juin), ce qui veut dire que si vos deux projets sont validés, vous pouvez aller chercher jusqu'à 10.000 € par an

    • pour plus de détails, vous pouvez consulter le site du Service Jeunesse

Etape 6

Introduction de
l'appel à projets

« Ça bouge dans
notre commune 
»

bottom of page